Electrolyse de cuivreux marins

Les objets en bronze et autres alliages cuivreux issus du milieu marin sont chargés en chlore. Cet élément est un activateur de corrosion très agréssif. Il est notamment à l’origine de la corrosion par piquration. De plus, sa précipitation au sein de la matrice métallique, lors de variations du taux d’humidité, peut faire éclater cette dernière. Il est donc indispensable de l’éliminer. Le traitement électrolytique à faible polarisation (U= -0.6 V) dans le sesquicarbonate de sodium conduit à l’extraction des chlorures et à la conservation des produits de corrosion stables. 

L’électrolyte sesquicarbonate est une solution obtenue en dissolvant dans un volume d’un litre d’eau distillée : 5.2 g de carbonate de sodium et  4.3 g de bicarbonate de sodium.

Biblio : S. Païn et al., La déchloruration des alliages cuivreux par électrolyse à faible polarisation dans le sesquicarbonate de sodium, Studies in conservation 36 (1991) 33-43.

GRIR

Thibaud – Section33

 

sorges |
tout et rien |
super blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elipsebasenji
| La Baie des Anges
| rafi65