Exemple électrolyse

Exemple d’électrolyse sur une pièce de 10 Fr type Mathieu

Voici une pièce de 10 Fr trouvée très oxydée sur laquelle une électrolyse a été réalisée à titre illustratif. Il est bon de noter que la réalisation d’une électrolyse sur une monnaie, notamment base cuivre, fera disparaître de façon irrémédiable la patine qu’elle peut présenter à sa surface et lui faire perdre une grande partie de sa valeur.

 

Exemple électrolyse 10f

 

dscf6710

La première chose à faire est de localiser l’endroit où va être placé le contact électrique sur la pièce à électrolyser. En effet, la couche d’oxyde à sa surface étant isolante, le contact électrique ne peut être placé n’importe où sur la pièce. Il faut alors trouver un manque dans cette couche d’oxyde qui laisse le métal à nu ou s’il n’existe pas créer se manque en polissant très légèrement le métal jusqu’à atteindre le métal. Dans ce dernier cas, pas besoin de dégager une grosse zone.
Dans le cas de cette pièce de 10 Fr, une zone sans oxyde (qui laisse voir le rouge du cuivre) a été identifiée :

10frond

Le montage peut alors être effectuer en utilisant de l’eau distillée et les éléments repris sur la photo si dessous :

element

Le bac étanche est le récipient qui va accueillir le montage. La grille inox, branchée sur la borne positive de l’alimentation est enroulée sur elle-même et placée verticalement dans le bac.  La pièce quant à elle branchée sur la borne négative de l’électrode au moyen d’une pince crocodile qui prend appui sur la zone de la pièce exempt de couche d’oxyde. La pièce est ensuite placée au coeur du cylindre constitué par la grille d’acier inox en prenant garde quelle ne soit pas en contact avec cette dernière.
L’eau distillée ainsi qu’un gramme de bicarbonate de sodium sont ajoutée dans le bac de manière à ce que la pièce soit totalement immergée et la pince crocodile le moins possible (celle-ci n’a pas besoin de subir une électrolyse).

montage

Une fois le montage terminé, l’alimentation peut être branchée. Celle utilisée ici délivre une tension  directe de 3 V et un courant direct 30 mA.
Comme cela est visible sur la photographie, en utilisant un cylindre de grille, la pièce est bien entourée ainsi l’électrolyse se déroulera de manière homogène à la surface de la pièce.

Attention ! Lors de la réalisation d’une électrolyse, il est important de porter des gants et des lunettes de protection. Ne pas intervenir sur le montage lorsqu’il est sous tension. Toujours réaliser l’électrolyse à l’extérieur. Les gaz libérés peuvent être dangereux. Ne pas laisser le montage hors de surveillance et le maintenir hors de porter des enfants ou de toute personne non informée.

Il est souvent nécessaire d’arrêter une électrolyse en cours pour juger de son avancement. Pour cela arrêter l’alimentation et toujours muni de gants retirez la pièce et nettoyer la doucement à l’eau distillée. A la vue du résultat, siI besoin, prolongez l’expérience.

Dans l’exemple présenté ici, l’électrolyse a été stoppée après 4h. Et la pièce simplement rincée. Le résultat obtenu est présenté si dessous :

dscf6746

dscf6747

Dans ce cas la gangue qui entourait la pièce s’est complètement desolidarisée. Seule reste quelques traces vertes d’oxydes qui pourraient être éliminées en poursuivant l’expérience.
Les traces noires à la surface sont dues aux ions Na+ contenus dans le bicarbonate de sodium qui se sont déposés. Elles peuvent être retirées par simple lavage à l’eau savonneuse en frottant légèrement. Pour ce qui est de la coloration rouge de la pièce, elle n’est pas due à l’électrolyse mais bel et bien à la formation de la couche d’oxyde à sa surface. En éliminant cette couche d’oxyde on a simplement révélé la « peau » de la pièce.

 

sorges |
tout et rien |
super blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elipsebasenji
| La Baie des Anges
| rafi65