Annalyse d’un alliage

Le G.R.I.R. bénéficie d’un réseau de compétences dans les sciences qui lui permet d’accéder à des techniques de pointes notamment en termes de caractérisation.

Dans ce contexte, une pièce mérovingienne a été confiée au GRIR par un particulier. Cette pièce présentait la particularité d’une frappe associée aux monnaies en or et cependant, ça couleur argent semblait infirmer une telle composition. Une analyse par EDX (Energy Dispersive X-Ray, en langue anglaise) a donc été réalisée sur cette pièce. Cette méthode non destructive, couplée aux techniques de Microscopie Electronique à Balayage, permet de déterminer de manière  quantitative les éléments composants un échantillon. Ainsi, une micrographie en mode électrons secondaires a été définie sur la tranche de la pièce.

Annalyse d'un alliage  edx01
Sur cette tranche, plusieurs zones d’analyse (spectre) ont été définies après réglage du temps d’intégration.

Le spectre présenté si dessous est extrait de la série obtenue. Il révèle notamment la présence de 81% massique d’argent, de 9% de chlore, de 3% de silicium ou encore de 2% d’aluminium mais aucune trace d’or. Ainsi, cette pièce malgré sa frappe en général associée à l’or n’en contient pas mais est majoritairement constituée d’argent. Dés lors, une nouvelle énigme est à résoudre. Une réponse avancée serait que cette pièce était un essai avant frappe sur or.

edx02

 

 

 

sorges |
tout et rien |
super blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elipsebasenji
| La Baie des Anges
| rafi65